Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

ILE MAURICE - INFORMATIONS PRATIQUES

ile maurice carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valable encore au moins un jour après la date envisagée du retour, ainsi qu’un billet de retour.

 

CLIMAT
Il fait beau tout le long de l'année. Il y a une saison hivernale de juin à septembre, période pendant laquelle les températures oscillent entre 17 °C la nuit et 25 °C la journée. Les plus fortes pluies et les températures les plus élevées s'étalent sur plusieurs mois, de janvier à mars, oscillent entre 25 et 30 °C.

Les précipitations rafraîchissent l'atmosphère. La pluviométrie est plus importante sur le plateau central, il pleut davantage sur la côte est que sur la côte ouest.
Les mois les plus propices sont de avril à novembre mais aucune période n'est à proscrire.


DECALAGE HORAIRE
Plus 3h en hiver et plus 2h en été à Port-Louis.

  

DEVISE
La roupie mauricienne (MUR)

Aucun problème pour changer des euros sur place : banques et bureaux de change se trouvent dans toutes les villes importantes. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 15h.

 

LANGUE
ANGLAIS, FRANCAIS, et CREOLE

  

RELIGION
Pas de religion officielle du fait de la diversité des origines de la population. L'hindouisme est la religion prédominante suivie du christianisme, de l'islam et du bouddhisme.

 

SANTE
Pas de vaccination obligatoire, excepté la fièvre jaune si vous êtes allé dernièrement dans des régions affectées et les agents de santé vous demanderont votre certificat de vaccination. Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Evitez l'eau du robinet.

Il vaut mieux se préserver contre la dengue et le virus du chikungunya donc utiliser des produits anti-moustiques fiables.
Il existe de nombreuses cliniques privées sur l’île. Seules la Fortis Clinique Darné, à Floréal, et The Apollo Bramwell Hospital, à Moka, sont affiliées à la Sécurité sociale française.

Numéro d'urgence: 999

 

TRANSPORT
Il y a 2 autoroutes et elles sont gratuites. La première va de l’aéroport à Grand Baie en passant par le centre de l’île. La seconde contourne Port-Louis par l’est, et remonte jusqu’à Terre Rouge, en traversant de beaux paysages et en contournant le massif montagneux de Pieter Both. Cette route est pratique si on est dans le Nord et qu'on souhaite allez vers le Sud (ou l’inverse).

Le bus est pratique, pas cher et très efficace. Ils appartiennent à des compagnies privées. On paie dans le bus, non pas au conducteur mais au contrôleur. Par contre, ils ont une conduite sportive. Il existe un Express qui relie Port-Louis à Grand Baie.

Si vous voulez visiter plusieurs sites de l'île dans une même journée, il vaut mieux louer une voiture ou prendre un taxi-guide.
Pour louer une voiture, Il faut avoir minimum 21 ans et un permis datant d'au moins un an. Pas besoin de permis de conduire international si l'on séjourne moins d'un mois. Avant de signer le contrat, vérifiez la validité de la vignette et inspectez le véhicule (roue de secours, frein, les feux...). Attention, l'assurance tous risques ne couvrent pas les touristes et les propriétaires de véhicule. Le carburant est moins cher qu'en France.
Il faut rouler à gauche mais la priorité est à droite. Pour dépasser les voitures, il faut klaxonner pour les prévenir qu'elles doivent se serrer sur la gauche. Evitez de rouler la nuit car piétons et cyclistes ne se signalent pas et les routes sont peu ou pas éclairées.
Les axes principaux sont en bon état mais les routes secondaires sont dans un état médiocre.

Concernant les taxis, bien préciser les horaires, le parcours choisi et le tarif. Ca évite de se perdre et on peut avoir des informations pratiques sur l'île. Négocier au préalable le course pour les petits trajets.

A Rodrigues, vu l'état des routes et le relief, prévoyez du temps pour les trajets. Soyez attentif car les stops sont considérés comme des" cédez le passage" et il y a de nombreux piétons, cyclistes, animaux sur les bas côtés. Il y a peu de taxi sur l'île, un réseau de bus circulant entre 6h et 18h.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Les Mauriciens sont doux et tolérants. Evitez le monokini et les strings. Ce n'est pas dans les mœurs locales. Sur les bandes de plage directement en face des hôtels, pas de problème, le monokini est toléré.

N'oubliez pas d'ôter vos tongs, évitez les shorts et les minijupes quand vous pénétrez dans une enceinte religieuse musulmane ou hindouiste.
Ils sont d'un contact facile, très agréable et aiment parler de leur vie et de leur tradition. Donc n'hésitez pas à échanger.

 

TELEPHONE
De la France vers l’île Maurice : 00 + 230 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De l’île Maurice vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

 

Il peut être intéressant d’acheter une carte SIM locale et de l’insérer dans son téléphone préalablement débloqué.

 

CUISINE
La cuisine est un mélange de plats indiens, créoles, chinois et européens.

Vous trouverez ci-dessous quelques spécialités culinaires:
Le vindaye : vindaloo (plat indien) avec moutarde, vinaigre, oignons, épices et se sert froid.
Le rougail : il est à base de tomates, oignons, ail, gingembre et d'épices.
Le chutney (ou chatini) : Mélange d'épices écrasées, ail, gingembre, piment, vinaigre
Le carry (ou curry) et le cari : c'est un ensemble d'épices. Il y a du cari-poulet, cari-poisson.
Les daubes : sauce riche accompagnant une viande.
Les poissons : grillés, en cari, en vindaye ou même fumés.
Les fruits de mer : crabes, carcassailles, cipayes, p'tits poules, bigorneaux, crevettes, ourite (poulpe).
Samoussas, dholl puri, rôtis, beignets : ces en-cas sont fréquemment proposés par les marchands ambulants sur les plages.

La cuisine chinoise est aussi très présente: mine frit (nouilles sautées au poulet), un bol renversé (bol avec plusieurs couches de riz, poulet ou autre viande ou crevettes, et légumes, puis on démoule le tout dans l’assiette) vraiment pas cher, des soupes chinoises, des poissons panés, des beignets de crevettes.

Concernant les légumes, épinards, oseille, chou, cresson, sont consommés ainsi que les coeurs de palmier et le riz est la base de la cuisine mauricienne.

Côté sucré, les fruits sont très consommés: mangue, litchi, papaye, goyave, carambole, atte (avec une écorce verte à gros grains ovales et une chair délicieuse), cœur de bœuf, grenadine (ou fruit de la Passion), fruit de Cythère, tamarin, corosol, avocat...

A Rodrigues, la cuisine utilise uniquement des produits locaux. Un vrai repas doit comprendre du maïs en purée avec un rougail d'ourites (poulpes), un bouillon de poisson, des haricots rouges et, accompagné de différents piments. Leur spécialité est le cochon boucané et le jambon. On trouve aussi comme crustacé le kono-kono. Les citrons et la salade de papaye verte sont consommés en entrée et les desserts sont à base de patates douces. La tourte rodriguaise est aussi excellente.

Pour les boissons, le jus de tamarin ou l'alouda, du lait aromatisé à la grenadine, épaissi par un tapioca local, sont consommés sur les marchés.

Le café est très bon ainsi que le thé qui est souvent vanillé.

En boisson alcoolisée, rhum, bière, whisky et vin (dont les raisins viennent d'Afrique du sud) sont consommés mais ce dernier reste cher.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
149, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France