Hawaï - Voyage sur mesure

HAWAÏ

HAWAÏ

Slider

 

hawaï carte monplanvoyage

Informations pratiques

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport biométrique ou électronique en cours de validité, ou, si encore valide et émis avant le 26 octobre 2005, Passeport individuel à lecture optique.
Autorisation électronique de voyage ESTA est demandée. Cliquer sur le lien suivant la demande ESTA.

 

CLIMAT
De mai à début octobre, c’est la saison la plus chaude et la plus ensoleillée, en particulier sur les côtes occidentales ou côtes « sous le vent » (Honolulu et Kahului). Quant aux côtes Nord-Est ou côtes « au vent », traversées d'averses, elles sont moins ensoleillées.

L'hiver, les pluies sont plus fréquentes et plus marquées. C'est alors que débute la saison du surf, en particulier sur les côtes Nord. L'hiver est ponctué de quelques tempêtes.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 12h l’été, moins 11h l’hiver.

 

DEVISE
Dollar américain (USD).


LANGUE
ANGLAIS et LE HAWAÏEN.

 

RELIGION
A majorité catholique.

 

SANTÉ
Aucun vaccin n'est nécessaire par contre les frais de santé sont très élevés donc souscrivez, avant le départ, une assurance voyage intégrale avec assistance-rapatriement.


Numéro d'urgence: 911

Prévoir une bonne pharmacie de base si vous voyagez avec des enfants. De nombreux médicaments, délivrés uniquement sur ordonnance en France, sont vendus en libre-service dans les drugstores.

 

TRANSPORT
L’avion reste, de très loin, le moyen privilégié de se déplacer. Les Hawaïens parlent de holoholo, les Américains d’island hopping, des sauts de puce d’une île à l’autre.

Depuis le port de Lahaina (île de Maui), le bateau (réservé aux piétons) permet de rejoindre Manele (île de Lanai) 5 fois par jour.
Un autre bateau, principalement emprunté par des employés venant travailler dans les hôtels de la ville, relie le port de Lahaina à celui de Kaunakakai (île de Molokai) à raison de 2 aller-retour par jour.
À Oahu, The Bus dessert l’ensemble de l’île, avec des passages fréquents. Donc pas besoin de voiture.

Plusieurs lignes de bus de Maui relient les différents points d'une ville (Wailuku, Kahului, Wailea, Lahaina...) ou d'une même plage. Les liaisons sont concentrées au centre et à l'ouest de l'île.

Hele-On Bus assure des liaisons sur l'île Hawaii. Il existe des lignes entre Kona et Hilo, entre Kona et les grands hôtels de la côte nord-ouest, et au départ de Hilo vers Honoka’a (côte nord), Waimea et le sud de l’île (Ka’u) via le parc des Volcans. Attention, il n’y a pas de desserte le dimanche.

À Kauai enfin, le Kauai Bus assure des rotations assez régulières au départ de Lihue, vers la côte nord ou la côte sud. Le service est réduit le samedi et ne fonctionne pas le dimanche.

La voiture est quasiment indispensable sur les îles autres qu'Oahu.
Au quotidien, rien de particulier à signaler par rapport aux règles de conduite américaines (voir informations pratiques Etats-Unis). La plupart des routes sont goudronnées. À Lanai, c’est tout le contraire pas de goudron donc la location d’un 4x4 peut s’avérer utile.
Le klaxon n'est utilisé qu'en cas de danger imminent.

 

VIE PRATIQUE
Prévoyez un adaptateur pour tous vos appareils électriques.
À Waikiki, les ABC stores sont pour la plupart ouverts jusqu’à 23h. Dans les îles extérieures, les créneaux des boutiques sont nettement réduits : de 9h à 18h le plus souvent.
Les bureaux ouvrent habituellement dès 8h pour fermer vers 16h ou 17h.
Une partie des musées ferme le lundi, parfois aussi le dimanche.
Une loi adoptée en 2006 interdit désormais de fumer à moins de 6 mètres de tout bâtiment.

Une culture propre, forte de son identité, se développe à Hawaii, sans pour autant que soit remis en cause le terreau commun polynésien : tout, dans ce monde, est sacré.
La décontraction observée n’est qu’apparente. En réalité, les sociétés polynésienne et hawaïenne plus encore, sont régies par d’innombrables règles sociales et religieuses basées sur un système rigide de castes et de kapu (tabous). À chacun ses nourritures, à chacun sa planche de surf, plus longue pour les ali’i et taillée dans un meilleur bois, à chacun son spot.

 

TELEPHONE
De la France vers Hawaï: 00 1 + indicatif de la ville régionale + numéro du correspondant.
De Hawaï vers la France: 011 + 33 + indicatif régional + numéro du correspondant.

Pour un appel sur la même île : composer juste les 7 chiffres du numéro.
Pour un appel d'une île à l'autre : il vous faudra le faire précéder du 1, puis de l’indicatif d’Hawaii (808).

L'option INTERNATIONAL est utilisée. Pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l'option qui est gratuite.

 

CUISINE
Les influences de tous les peuples venus coloniser Hawaï se retrouvent à la table des îles. Sushis japonais, saucisses portugaises, chow mein chinois, saimin vietnamiens, bons vieux burgers américains, il y en a pour tous les goûts, à tous les prix.

Pour le petit-déjeuner, commander un loco moco, dérivé du plate lunch formant une montagne de riz surmontée d’un steak haché ou de corned beef, d’un œuf à la poêle et, là encore, de beaucoup de gravy. Les Hawaïens raffolent du corned beef.

Les poissons frais sont souvent consommés cru ou sinon poulpe mariné (en poké) avec sauce de soja et algues.

Le plus populaire, le plate lunch, est servi dans des camionnettes le long des routes ou dans de petits restaurants locaux. C’est un empilement de deux cuillerées de riz, une salade de macaronis à la mayonnaise et une ou plusieurs spécialités du jour : bœuf ou poulet dans une sauce teriyaki, steak haché, poisson, kal-bi à la coréenne... le tout recouvert ou non de gravy (une sauce épaisse). La version japonaise, baptisée bento, comprend des légumes marinés, sushis, poisson ou poulet grillé, etc.
Autre incontournable, le saimin, une soupe de nouilles parfumée baignant dans un bouillon de poule ou de crevettes.
Certains plate lunches font une place d’honneur aux classiques hawaïens : porc kalua (cuit à l’étouffée) ou en laulau (idem mais dans des feuilles de bananier), saumon lomilomi (mariné avec tomates et oignons), bananes plantains et incontournable poi (purée de taro).
La pièce maîtresse est un cochon de lait cuit à l’étouffée dans l’imu, le four traditionnel. Un trou est creusé dans le sol, des pierres brûlantes déposées dedans avec les victuailles et le tout est recouvert de feuilles de bananier, puis de terre. Temps de cuisson : 6 à 8h.

Les coffee-shops sont nombreux et spécialisés dans les produits bio tels que des sandwichs frais à l’alfafa, au taro ou au thon cru.

En dessert, les tartes aux fruits tropicaux (lilikoi, fruit de la passion, mangue, goyave) sont souvent délicieuses. Vous avez aussi la shave ice qui est de la glace très finement pilée, recouverte de sirop(s) de fruits très colorés.

La bière est la boisson locale et vin californien accompagne les dîners fins et les sodas rafraîchissent à longueur de journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Hawaï - Voyage sur mesure

HAWAÏ

HAWAÏ

Slider