Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

LES BAHAMAS - INFORMATIONS PRATIQUES

bahamas carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport en cours de validité, valable encore au moins 6 mois après la date de retour, billet de retour, et preuves de solvabilité.

Pour les voyageurs qui transitent par un aéroport américain ils doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis (voir informations pratiques Etats-Unis).

 

CLIMAT
Le climat est relativement doux et chaud. Les températures descendent rarement au-dessous de 16-17 °C (en janvier-février) et ne dépasse guère 32 °C au plus chaud de l’été. Il pleut régulièrement de juin à octobre (surtout le soir).

Entre juin et octobre, les Bahamas sont touchés par les ouragans des Caraïbes. Les îles du sud de l'archipel sont plus exposées que celles du nord, en particulier entre août et octobre. La saison cyclonique peut durer jusqu'à la mi-novembre.

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 6h à Nassau.

 

DEVISE
Dollar des bahamas (BSD) 
Sur place, seuls les banques et casinos de Nassau et de Grand Bahamas Island peuvent échanger les euros. Le mieux est donc de partir avec des dollars américains et/ou de retirer du liquide dans les distributeurs (ATM) sur place.

Les banques sont ouvertes de 9h30 à 15h en général, sauf le vendredi où elles ferment à 16h30. Les horaires des banques dans les îles extérieures sont assez réduits : de 9h30 à 14h à Inagua par exemple (et fermé le mercredi).

 

LANGUE
ANGLAIS

 

RELIGION
A majorité baptiste, anglicans, catholiques et la religion est très ancrée chez les Bahamiens.

 

SANTE
Aucun vaccin n'est exigé, en dehors de la vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de zones infectées. Il faut être à jour sur les vaccinations universelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite et hépatite A (voire B).

Les hôpitaux offrent des soins de bonne qualité, en particulier à Nassau mais il est préférable de souscrire une assurance rapatriement sanitaire avant de partir.

La dengue, transmise par les moustiques, touche la majeure partie de la région caraïbe donc prévoyez des répulsifs.

Évitez de vous baigner dans les eaux stagnantes, où prolifèrent les bactéries responsables de maladies telles que la leptospirose ou la bilharziose.

L'eau est potable mais elle a souvent un mauvais goût car c'est de l'eau de mer désalinisée.

Ne marcher pas pieds nus dans le sable après la pluie et à la tombée du jour à cause des puces de sable piqueuses et surtout ne vous gratter pas pour ne pas accentuer la démangeaison.

Assistance téléphonique en français pour les urgences: 302 20 57

 

TRANSPORT
L'archipel est bien desservi par les petits avions de Bahamasair, la compagnie nationale, qui relie Nassau aux États-Unis (Miami), à Cuba (La Havane) et la Jamaïque (Kingston). Les vols intérieurs sont nombreux au départ d'une quinzaine d’aéroports, de Grand Bahamas au nord à Inagua au sud.

Il est presque toujours nécessaire de repasser par Nassau pour aller d’une île à une autre. Outre le coût, il y a aussi des retards fréquents (et parfois longs) et éventuellement des pertes de bagages. Donc, ne prévoyez jamais de revenir à Nassau au dernier moment avant votre vol international.

La liaison Nassau (New Providence) - Freeport (île de Grand Bahama) est la mieux desservie, avec 4 à 6 vols par jour. La plupart des îles extérieures ont au moins un ou deux vols quotidiens, parfois plus le week-end. Mayaguana et Inagua font exception avec trois rotations par semaine seulement (lundi, mercredi et vendredi).

Les catamarans rapides de Bahamas Ferries, dont certains transportent des voitures, peuvent assurés les liaisons entre les îles si vous n'êtes pas pressés. Les bateaux partent de Nassau (Potter’s Cay). Ils desservent les îles d'Eleuthera (mercredi, vendredi et dimanche), d’Andros (vendredi et samedi) et de Great Exuma (lundi et mercredi).

Il y a aussi des liaisons locales en water taxis entre les îles les plus proches, certaines privées, d'autres gouvernementales. Parmi elles, la très populaire traversée entre le quai des paquebots à Nassau et Paradise Island (tous les jours de 8h à 18h, toutes les 30 min environ).

On peut très bien se déplacer sans voiture de location à New Providence (Nassau) et Grand Bahamas (Freeport) avec les jitneys, ces minibus locaux qui desservent les principaux itinéraires durant la journée, avec une fréquence de 30 min entre 2 jitneys. Les jitneys démarrent leur journée vers 7h, et arrêtent de circuler après la tombée de la nuit (vers 18h-19h).

Dans les îles extérieures, il y a peu de transports en commun. Donc l’option voiture ou scooter de location ou vélo est le seul moyen pour se déplacer.

Pour la location, il faut avoir plus de 25 ans et présenter un permis de conduire international. Les loueurs internationaux se trouvent surtout à Nassau, Paradise Island et Freeport. Il s’agit de petites compagnies locales, dont certaines n’acceptent pas les cartes de crédit, et ne proposent aucune assurance. LA conduite est à gauche.

Les grands axes sont globalement bons, mais dans les îles extérieures, certaines petites routes peuvent être trouées de nids de poules.

Il n'existe pas de péage en dehors du pont de Paradise Island.

Sur Paradise Island, un certain nombre d’hôtels et condos proposent des navettes gratuites pour se rendre au centre-ville de Nassau, à la plage (s’ils n’y sont pas situés), dans les centres commerciaux ou même au supermarché pour faire des courses.

 

VIE PRATIQUE
Pour les prises électriques, il vous faut un adaptateur comme en Amérique du Nord.

À Nassau et Freeport, la plupart des magasins ouvrent du lundi au vendredi de 9h ou 10h à 17h30 ou 18h.

Le Ministère du Tourisme a mis en place People-to-People, un programme très sympa, destiné à favoriser les rencontres avec les Bahamiens. On sélectionne étrangers et locaux aux profils similaires : centres d’intérêt communs, même âge ou profession, par exemple. Il faut s'inscrire en ligne avant le départ.

La femme du gouverneur organise chaque premier vendredi du mois (16h-17h, décembre excepté) une tea party en forme de get together où vous pourrez échanger avec les locaux.

Les Bahamas ont 2 visages, l'un animé et touristique sur les îles de New Providence et Grand Bahamas Island, l'autre paradisiaque et confidentiel sur les Out Islands ou «îles extérieures ».

 

TELEPHONE
Appel de la France vers les Bahamas : 00 + 1-242 + numéro du correspondant.

Appel des Bahamas vers la France: 011 + 33 + numéro correspondant 

D'une île à l'autre aux Bahamas: 1-242 + numéro correspondant

 

CUISINE
La cuisine bahamienne est épicée et fait largement appel aux produits de la mer. Le jus de citron entre dans la composition d’un grand nombre de plats, tout comme les oignons, l’ail, les piments et le curry.

Sur beaucoup de menus, la conque (mollusque) se mange à toutes les sauces: marinée au jus de citron façon ceviche mexicain ; en salade avec oignons, tomates et poivrons en petits dés ; en bisque (chowder) à la tomate et au sherry ; en accras (fritters) au poivron vert, servis avec une mayo à la tomate ; en papillote (on dit alors grilled) ; cuit à la vapeur dans une sauce tomate relevée ; en ragoût (souse) ; frit comme des scampi.

On mange aussi la langouste locale (rock lobster), sans pinces et les crabes de terre.

Le plat de base reste le poisson grillé: mérou (grouper), steak de thon, mahi mahi, vivaneau (snapper), banane de mer (bonefish) et, il est servi avec du riz simple ou aux petits pois (rice & pies), des bananes plantains, du coleslaw (salade de chou à la mayo, façon américaine) et/ou du gruau (grits).

Goûtez au ragoût de poissons avec céleris, oignons et tomates.

Les pois sont très utilisés en soupe avec du jambon ou servis avec du bœuf salé.

Un plat typique est la souse, sorte de potée mêlant poisson, poulet, dinde ou bas morceaux de viande (langue, oreilles ou pieds de cochons...) avec oignons, céleris, carottes et poivrons, le tout dans du jus de citron vert ou d’oranges amères.

A Inagua, on mange aussi de l'âne ou du cochon sauvage (kicking beef).

En dessert, la noix de coco est la base de nombreuses pâtisseries: gâteaux, macarons, puddings, glaces et autres flans. Il y a aussi le pain de banane, la tarte à l’ananas, à la mangue ou au citron vert (lime pie), le blanc-manger à la banane et guava duff, un pudding de goyave dans une sauce au rhum et au beurre.

En boisson alcoolisée, la bière est très consommée et les cocktails sont servis souvent dans les hôtels.

Puis goûtez au grand verre de switcher, la limonade bahamienne ou un fruit punch.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
149, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France