Articles in Category: Europe

Europe description

Le rêve des Lofoten, en Norvège

Il est un archipel, quelque part à l’ouest de la Norvège, composé d’une constellation d’une centaine d’îles et d'îlots : les Lofoten. Le nom, à lui seul, fait rêver les amoureux d’anses enclavées, d’aurores boréales venues rencontrer le soleil de minuit, de randonnées qui riment avec pêche au grand large, de nuits dans des rorbus et de réveils printaniers au son des bateaux, de paysages à la fois grandioses et intimes. Un voyage dans les Lofoten, c’est la promesse rare d’un moment unique, authentique, en-dehors du temps. C’est une Norvège rêvée, protégée, rare et intense. Bref, c’est un paradis qu’il faut découvrir à tout prix, ne serait-ce qu’une fois, dans sa vie !

Là où le voyage compte autant que la destination

Bien sûr, il est possible d’aller dans les Lofoten en avion, de survoler les paysages hors du commun de l’archipel mais, en toute honnêteté, ce serait presque un sacrilège. Un gâchis diront certains. En effet, aller jusqu’à Svolvær se mérite et c’est là, dans ces moments, que le voyage prend presque le pas sur la destination. Virage après virage, col après col, le voile se lève lentement sur le décor, comme à regrets, tout doucement. L’entrée dans les Lofoten n’est pas brutale mais douce. La transition se fait au gré des kilomètres jusqu’à ne plus laisser de doutes, jusqu’à ce que les voyageurs soient marqués par le sceau de la certitude. Longueur rimant merveilleusement avec lenteur, il faut savourer ce trajet à sa juste valeur, laisser son regard errer, se balader. S’imprégner des sensations, des visions, de ce qui est offert. Savourer ses moments, les faire siens et les conserver précieusement.

L’arrivée à Svolvær ne brise pas le charme, bien au contraire : la confrontation avec cette petite ville d’environ 5000 habitants l’entretient plus qu’autre chose. Lorsque tombe la nuit et que se reflètent les étoiles dans les eaux calmes du port, lorsque dansent les aurores, là-bas derrière les montagnes, il faut laisser de nouveau son esprit vagabonder et penser aux lendemains qui chanteront, à ce qu’il va être possible de faire, ici et là, dans cet espace-temps si réduit.

Les Lofoten, où tout est possible

Avoir l’embarras de tous les possibles, c’est ce que vous allez vivre pendant votre voyage aux Lofoten, tellement vos rêves norvégiens seront proches d’être exaucés. Depuis Svolvær, il ne tient qu’à ceux qui le veulent de se lancer dans les aventures locales : pêche au large, safari maritime à la rencontre des aigles, croisière dans les fjords, randonnées guidées, sorties hivernales à la rencontre de Dame Aurore, longues marches dans la nuit polaire ou le soleil de minuit : il suffira d’avoir anticipé en amont pour profiter de chaque minute, de chaque instant.

Pour autant, les routes (physiques et immatérielles) ne s’arrêtent pas à Svolvær : il suffit de reprendre le volant pour arriver au bout du bout de ce monde, à Unstad, là où il est possible de surfer en toute saisons, à des latitudes inhabituelles pour ce genre d’activité. Ici, au fin fond des Lofoten, il fait tout simplement bon vivre, bon exister. Les gens se connaissent, les étrangers sont les bienvenus et le temps suspend réellement son vol, entre allers et venues. On aurait presque envie de ne plus partir, de ne pas faire demi-tour, de ne pas revenir sur ses propres traces. Mais puisque tout voyage a une fin et que tout au revoir est la promesse de retrouvailles, il y aura forcément un retour, une seconde, une troisième, une quatrième fois. Car une fois qu’on a goûté aux Lofoten, il est impossible de ne pas vouloir y retourner !

 

Vous êtes intéressés par la Norvège ? Ne partez pas avant de découvrir nos coups de coeur

Nous avons envie de vous donner plus de raison de visiter la Norvège. Venez goûter à la Norvège en hiver, et observez les aurores boréales. Vous préférez une balade dans les fjords ou simplement admirer la nature du paysage norvégien ? C'est vous qui décidez dans quel ordre les visiter. Mais avant de repartir, n'oubliez pas d'aller découvrir les traditions à travers l'histoire.

 

Lisbonne

Lisbonne bénéficie d’une topographie atypique qui permet d’avoir de nombreux points de vue sur l’ensemble de la ville. De cette magnifique cité, connue pour ses sols pavés qui embellissent chacune de ses ruelles, il se dégage une ambiance très agréable.

lisbonne city break ville urbain portugal monplanvoyage

Profitez en pour faire les quartiers historiques de la ville comme l'Alfama, Rossio, le Bairro Alto ou le quartier authentique de la Mouraria qui sont simplement superbes et pleins de vie. Les maisons ornées de céramiques bleues peintes à la main, les fameux azulejos donnent aux vieilles rues un cachet incroyable.

lisbonne alfama quartier rue street art local portugal monplanvoyagebairro alto quartier rue lisbonne portugal monplanvoyage

Profitez-en pour faire une pause déjeuner à un des typiques kiosques de la ville pour goûter à une cuisine locale.

kiosque street food lisbonne portugal monplanvoyage

Un quartier également à faire est celui de Bélem. C’est un quartier pittoresque situé à l’ouest de Lisbonne. C’est l’ancien port commercial de Lisbonne d’où partaient les caravelles au XVième siècle pour faire de grandes découvertes. Comme par exemple pour les Indes avec le grand navigateur portugais Vasco de Gama. C’est là que vous trouverez notamment la tour de Belém ou encore le Padrão dos Descobrimentos.

belem tour quartier vasco de gama lisbonne portugal monplanvoyage

Pour avoir de belles vues, prenez l’ascenseur de Santa Justa qui a une structure métallo-rivetée. Vous aurez un panorama sur les quartiers environnants du haut de ses 45m.

lisbonne ascenseur santa justa architecture portugal monplanvoyagelisbonne ascenseur santa justa vue panorama portugal monplanvoyage

Si le temps le permet, faite aussi une balade le long du Tage. Cais do Sodre est le quartier pour prendre du bon temps. A lui seul, il résume bien cette douceur de vivre propre à la capitale portugaise. C'est ici, au bord du Tage que les habitants de Lisbonne viennent passer la fin de journée.

lisbonne cais do sodre quartier rue architecture portugal monplanvoyagelisbonne cais do sodre tage detente sunset portugal monplanvoyage

La meilleure façon d’appréhender rapidement Lisbonne est de parcourir la ville à bord d’un vieux tramway jaune de la mythique ligne 28E. Cette ligne offre le trajet le plus pittoresque de Lisbonne en traversant les vieux quartiers de Graça, de l’Alfama et de Baixa. Durant le parcours, le tramway emprunte des ruelles étroites et des rues pentues.

lisbonne tramway visite ville portugal monplanvoyage

Embarquez également pour une promenade sur le Tage. Depuis la Terreiro do Paço, la place incontournable du quartier de la Baixa, ou du centre-ville. Votre croisière vous conduira sous le pont du 25 avril et vous pourrez admirer un super coucher de soleil.

lisbonne croisiere bateau tage fleuve portugal monplanvoyagelisbonne croisiere bateau sunset tage portugal monplanvoyage

Enfin, vous ne pourrez pas partir de Lisbonne, si vous n’avez pas écouté du Fado dans le quartier de l’Alfama. Il se joue généralement le soir dans une taverne portugaises servant des spécialités locales.

lisbonne fado musique restaurant portugal monplanvoyage

Madère

Archipel de 4 îles au large de la côte nord-ouest de l'Afrique, elle est réputée pour son vin et son climat subtropical chaud. Elle est volcanique, verte et accidentée, avec de hautes falaises, des plages de galets et de petits villages sur les deltas. Elle est considérée comme la petite Hawaï de l’Atlantique.
Vous commencerez ce voyage par la capitale, Funchal, avec ses jardins botaniques magnifiques mais aussi sa fête des fleurs en Mai. Elle est également connue pour son port et son grand spectacle pyrotechnique du Nouvel An.
Baladez-vous dans les ruelles de la vieille ville, aux marchés des Travailleurs, véritable centre de commerce pour les produits régionaux.
Enfin, visitez une célèbre cave à vin et dégustez le célèbre vin de Madère.

funchal ville madere portugal monplanvoyagefunchal jardin fleur cactus madere portugal monplanvoyage

Si vous restez à Funchal quelques jours, n’hésitez pas à faire une escapade en bateau aux Ilhas Desertas habitées uniquement par des animaux sauvages et découvrir une faune très riche. Il est possible d’observation les baleines pendant leur migration de Avril à Octobre.

ile desertas madere bateau portugal monplanvoyage

Prenez, ensuite, la direction de l’ouest vers Arco Da Calheta, village à flan de montagne. Dans cette partie de l’île la plus ensoleillée, vous longerez la côte en admirant le bleu intense de l’océan atlantique tout en vous baladant dans des petits villages fleuris.
Traverser les villages tel que Camara de lobos, petit port de pêche où il est agréable de se promener et d’admirer les morues séchées.
Depuis le belvédère de Cabo Girao, observer le paysage à 180° sur l’océan Atlantique avec d’un coté Funchal et les îles Désertes et de l’autre la côte sauvage et abrupte.
Continuer vers Ponta do sol, un petit village en bord de mer qui connu l’âge d’or de la canne à sucre.

village port madere portugal monplanvoyagephare vue falaise madere portugal monplanvoyage

Lors de cette étape à l’ouest, vous pourrez faire une escapade à Jardim do Mar, petit village aux ruelles pavées et jardins fleuris. Vous serez sous le charme.
Depuis Ponta do Pargo et le phare, vous aurez un panorama à couper le souffle. Par temps clair, on a une vue dégagée sur toute la côte nord-ouest. C’est le lieu idéal pour admirer le coucher de soleil.

village rue fleur madere portugal monplanvoyagephare madere portugal monplanvoyage

Plus au Nord, la nature semble avoir pris le dessus. L’océan est d’un bleu intense et les falaises semblent avoir été forgées par les vents. Baladez-vous dans les petits villages perdus au milieu de la campagne et faites un tour du côté de Porto Moniz, ville qui connue son âge d’or grâce à la chasse à la baleine. Venez profitez d’une baignade dans les piscines authentiques et naturelles.

piscine bain village madere portugal monplanvoyage

C’est l’occasion également de faire de belles randonnées, notamment à l'intérieur de la Forêt de Lauriers, Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

foret laurier nature randonnee balade madere portugal monplanvoyage

Partez ensuite côté Est, à la pointe de Saint-Laurent avec des paysages désertiques aux couleurs ocre.
Porto da Cruz est un village où le charme et la quiétude sont à l’honneur. Depuis ce village, vous pourrez accéder facilement au centre de l’île où vous côtoierez en permanence les hauts sommets de l’île. C’est l’endroit propice aux sports en tout genre comme le canyoning, le VTT ou encore l’escalade.
Vous aurez également de très belles vues depuis Miradouro do Balcoes, Pico do Arieiro et du Mirador de Guindaste où une belle balade vous permettra d’avoir des vues magnifiques.
Mais l’un des belvédères les plus spectaculaires est Cabanas !!
Dans cette partie de l’île, vous aurez de belles randonnées à faire pour profiter de vues panoramiques.

pointe saint laurent roche nature madere portugal monplanvoyagenature montagne randonnee balade madere portugal monplanvoyage

Donc Madère est une île de découverte de faune, de flore et de traditions. Vous serez émerveillés par ses panoramas et la gentillesse de ses habitants.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Malte

Ce petit archipel entre Orient et Occident, situé au large de la Sicile et de la Tunisie, est au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée.
Vous viendrez pour admirer La Valette ou Mdina, passionnantes cités d’art si bien conservées, où chaque monument porte la marque chevaleresque. Mais aussi vous observerez sa nature dans les petites criques sauvages ou vous vous adonnerez à la plongée. L’ouest de Malte et l’île de Gozo, bucoliques à souhait, se prêtent, quant à eux, à la randonnée pour voir des paysages grandioses.
Débuter votre séjour par Sliema. Endroit de promenade préféré de nombreux Maltais, c’est la ville côtière la plus dynamique de Malte. Son front de mer s’étire sur plus de trois kilomètres et la partie Est offre une vue extraordinaire sur La Valette.

sliema ville mer malte monplanvoyage

Cette dernière possède une grande richesse architecturale. Donc n’hésitez pas à vous perdre dans les rues et dans ses jardins.

rue la valette malte monplanvoyagepalais la valette malte monplanvoyage
Depuis Sliema, vous pourrez aller du côté de Mosta, connu pour la rotonde de Sainte-Marie qui possède l’un des plus grands dômes au monde mais aussi de nombreux artisans locaux de Ta’Qali et explorez l’ancienne ville de Mdina.

rotonde architecture mosta malte monplanvoyagerue architecture mdina ville malte monplanvoyage

Puis, direction l’Hypogée de Ħal Saflieni. Ce site est ouvert au public depuis 1908 et a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1980.
Continuer votre voyage dans le Malte authentique par Zebbug. C’est un vieux village perché au sommet d’une colline et jouissant d’une vue remarquable. Il était autrefois connu pour son abondance d’oliviers. Les olives étaient cultivées et récoltées sur place puis transformées en huile dans un village voisin. Tout autour, le paysage est escarpé. En vous promenant sur la route menant à Qbajjar et Marsalforn, vous pourrez voir Zebbug dominer les terres, la côte et la mer.
Aujourd’hui, les villageois sont réputés pour la haute qualité de leur dentelle (Bizzilla), de leur tissage et de leurs couvertures en laine.

archeologie malte monplanvoyagemaree sel marsalforn malte monplanvoyage

Vous pourrez également faire de belles randonnées sur toute la côte Est avec des points de vue grandioses.
En allant plus au sud, profiter d’une authentique petite ville côtière, Marsaxlokk.
C’est un havre de paix au sud-ouest de l’île de Malte. Unique station balnéaire a être préservée des buildings modernes, son front de mer pittoresque et son adorable port de pêche vous transportera dans le temps.

village pecheur marsaxlokk port malte monplanvoyage

Enfin depuis Bugibba, partez pour une journée en croisière pour explorer l’île de Gozo. De la mer, vous découvrirez un point de vue magnifique et tout à fait unique sur Malte. Vous découvrirez le magnifique littoral constitué d'énormes falaises avant d'arrriver sur la première île, Comino pour plonger dans les eaux turquoises.

falaise croisiere bateau malte monplanvoyagecomino mer plongee bateau ile malte monplanvoyage
Puis vous irez sur Gozo et commencer tout d'abord par la capitale appelée Rabat par les habitants. Cette petite ville est pleine de charme et chargée d'histoire. Ne manquez pas sa citadelle impressionnante. Vous verrez également une eau incroyablement limpide : conditions idéales pour la baignade, la plongée avec tuba et la plongée sous-marine.

port bateau gozo ile malte monplanvoyageplage cote gozo ile malte

Pendant ce séjour une location de voiture est nécessaire pour être autonome mais, il existe également un très grand réseau de bus.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Les Açores

acores carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
Le climat est océanique tempéré et doux tout au long de l’année, grâce à l’action du Gulf Stream.

L’archipel connaît d’importantes précipitations, particulièrement de l’automne au printemps (novembre-mars). Les mois d’été (mai à septembre) sont nettement plus secs et ensoleillés.

Les îles du Sud-Est (São Miguel, Santa Maria) sont nettement moins arrosées que celles du Nord-Ouest (Flores, Corvo). Et, dans chaque île, on trouve des microclimats, des différences de températures entre la côte et les montagnes, et un climat plus chaud dans les fajãs, permettant la culture de plantes et de fruits tropicaux.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 2h quelque soit la saison.

 

DEVISE
L’ euro (€).

Les cartes de paiement sont acceptées dans la plupart des établissements (Visa et MasterCardv essentiellement). Aucun frais de paiement pour les ressortissants de la zone euro.
On trouve des distributeurs de billets (Multibanco) dans la plupart des villes et villages d’une certaine importance.

 

LANGUE
PORTUGAIS

 

RELIGION
Majorité catholique.


SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Aucun vaccin n’est nécessaire.
Il est évidemment recommandé d’avoir une assistance rapatriement.
Pensez à vous procurer la carte européenne d’assurance maladie. Il vous suffit d’appeler votre centre de Sécurité sociale (ou de vous connecter au site internet de votre centre) qui vous l’enverra sous une quinzaine de jours. Cette carte fonctionne avec tous les pays membres de l’Union européenne

Numéro d'urgence européen (UE) : 112.

 

TRANSPORT
La compagnie aérienne des Açores SATA International détient le monopole de la desserte des 9 îles de l’archipel.

Il existe des liaisons en bateau et en ferry entres les îles de l’archipel. La durée des trajets est beaucoup plus importante qu’en avion, mais un voyage en mer offre parfois l’occasion de voir des dauphins.

La location de voiture est conseillée sur les îles pour se déplacer à sa guise. Penser à réserver bien à l’avance en été.
Le réseau routier est généralement de bonne qualité, particulièrement sur les grands axes. Certaines routes ne sont pas asphaltées en montagne et dans les endroits reculés.
Attention à la conduite parfois sportive des Açoriens, même s’il n’y a pas vraiment foule sur les routes.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Longtemps isolés du reste du monde, les Açoriens ont eux aussi développé ce sentiment si portugais de saudade. Une sorte de mélancolie mêlant nostalgie et espoir, renforcée par l’émigration de masse qui a touché la plupart des familles de l’archipel.

 

TELEPHONE
De la France vers les Açores : 00 + 351 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Des Açores vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

 

CUISINE
La cuisine laisse autant de place – sinon plus – à la viande et aux produits de la terre qu’aux poissons et fruits de mer.

En outre, chaque île a ses propres spécialités. Pour découvrir les produits locaux, on vous conseille de faire un tour le matin au marché de Ponta Delgada ou au marché aux poissons d’Angra do Heroismo.
Enfin, vous retrouverez les grands classiques de la cuisine portugaise.

Le porc et le bœuf sont les viandes les plus consommées sur les tables açoriennes : côté porcin, signalons les linguiças (saucisses) plus ou moins épicées, le jambon, la saucisse sèche, le chorizo, mais aussi la morcela (boudin noir) ; côté bovin, goûtez à l’excellent bife – la viande de bœuf des Açores possède une indication géographique protégée –, particulièrement à São Miguel, où il est servi avec une sauce légèrement pimentée, et parfois accompagné d’un œuf au plat.
Il existe 3 spécialités :
Le cozido das Furnas : plat traditionnel du centre de São Miguel, qui contient viandes (ou poissons), chou, carottes et pommes de terre. Elle est cuite pendant 5 à 7 h dans des marmites enterrées à même le sol, à proximité de geysers, en utilisant la chaleur naturelle de la terre volcanique !
L’alcatra : une recette de Terceira à base de viande (bœuf, veau ou poulet) ou de poulpe mijotée longuement dans un chaudron d’argile, dans une sauce composée de lard, d’oignons, d’ail, de laurier, de piments et de vin. Roboratif et savoureux.
La sopa de Espirito Santo à base de viande et de légumes, un plat très populaire servi lors des fêtes du Saint-Esprit.
Le thon, les chinchards, les maquereaux, la mostelle, le pagre, le congre et l’espadon sont les poissons les plus courants. On les mange grillés, frits, bouillis ou rôtis, en matelote ou en soupes de poisson (caldeiradas). Le poulpe, cuisiné au vin sur Pico et Faial, ainsi que le crabe et la langouste, sont aussi particulièrement appréciés.

Enfin, goûter aux savoureuses palourdes (ameijoas) et aux berniques (lapas) grillées de l’île de São Jorge.

Les fruits tropicaux (ananas, banane, fruit de la passion, goyave…) et les agrumes (orange, citron…) sont des produits typiques des Açores.
L’igname et la patate douce accompagnent très souvent les plats de viandes, au même titre que le riz, les carottes, la pomme de terre ou le chou.
Le fromage de vache est l’une des spécialités majeures de l’archipel.

Le pain accompagne tous les repas. On en trouve à base de farine de blé, de maïs. Une spécialité à ne pas manquer : le bolo lêvedo, une sorte de muffin de type anglais légèrement sucré, délicieux tartiné de beurre, de fromage ou de confiture.
Comme au Portugal pas mal de pâtisseries sont confectionnées à base de jaune d’œuf.

Côté vin, vous avez le paysage viticole de Pico qui est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
La bière locale est également très consommée.
Vous avez aussi des plantations de thé sur la côte nord de São Miguel, préparant du thé vert et de l’orange pekoe.
Sur São Jorge, c’est plutôt la culture du café.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Lituanie

lituanie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte d'identité ou passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
Elle connaît les influences maritimes sur la côte de la Baltique et un climat continental dans l’intérieur des terres.

Vilnius affiche des températures hivernales à faire froid (6 °C en moyenne en janvier). Il y neige fréquemment durant 3 ou 4 mois, même si le changement climatique se fait sentir et que la neige arrive de plus en plus tard depuis quelques années.
Le printemps est boueux mais court, suivi d’un été baigné de lumière, où le mercure daigne enfin approcher les 20 °C.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 1h à Vilnius.

 

DEVISE
L’euro (€)

On trouve des distributeurs dans toute la ville, accessibles 24h/24. Aucun problème pour retirer de l’argent.

À Vilnius, les cartes de paiement sont acceptées par la plupart des hôtels (même dans les AJ) et des restaurants, ainsi que dans quasiment toutes les boutiques. On trouve facilement des distributeurs en ville, mais beaucoup moins à la campagne. Prévoyez en conséquence.

 

LANGUE
LITUANIEN

 

RELIGION
À majorité catholique.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Le bus s’avère le meilleur moyen de parcourir le pays. Plusieurs compagnies se font concurrence à partir de Vilnius et Kaunas.
Toujours préférer les express (E), et des minibus desservent les liaisons plus courtes, en particulier sur la côte de la Baltique.

En Lituanie comme dans les autres pays baltes, le train n’est plus ce qu’il était : le réseau a été largement allégé depuis le retour à l’indépendance.
Les liaisons sont assez peu fréquentes.

La location de voitures permet de parcourir le pays à son rythme, en s’attardant dans la campagne et les parcs nationaux. Idéal pour ceux qui en ont les moyens.
Comme souvent, les compagnies internationales sont plus fiables et plus chères
Les routes lituaniennes sont globalement bonnes ou très bonnes quand elles sont goudronnées. Dans certaines campagnes, il s’agit encore parfois de pistes, défoncées dès que la pluie tombe.
En hiver, certains axes mineurs sont abandonnés à la neige.
Mieux vaut éviter de conduire de nuit : animaux, charrettes, cyclistes non éclaires, panneaux peu visibles, etc.
Permis français est suffisant.

 


VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

 


TELEPHONE
De la France vers la Lituanie : 00 + 370 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Lituanie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On peut utiliser son propre téléphone portable en Lituanie avec les options « Europe » et « Monde ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger ainsi que sur les tarifs.

 

CUISINE
De tous les pays baltes, c'est sans conteste en Lituanie qu'on mange le mieux.
Il existe la cuisine traditionnelle, quasiment inchangée depuis plusieurs siècles, pas chère et revigorante, et la cuisine moderne, ouverte et créative, décomplexée et goûteuse

La cuisine traditionnelle est généralement savoureuse, mais fortement chargée en calories. Elle s’inspire largement du savoir-faire polonais, sans négliger quelques apports russes.

Pour casser la croûte à moindres frais, mettez de préférence le cap sur les cafés (kavinė) ou les pubs. Après une bonne bière et quelques oreilles de cochon grillées, on y trouve toujours les classiques du pays pour une petite poignée d’euros. Les restoranas sont moins bon marché mais offrent un choix plus vaste.

Côté hors-d’œuvre, il y a du hareng (silkė) mariné ou fumé, servi avec des patates bouillies et quelques légumes (silkė su bulvėmis ir daržovėmis), des oignons crus et émincés, de la crème aigre, parfois des noix. L’anguille fumée (rukytas unguris) vaut aussi le détour, comme le caviar rouge (raudona ikra), des œufs de saumon à étaler sur des blinis tout chauds.

Côté légumes, on se retrouve souvent avec une assiette de champignons marinés (marinuoti grybai), une salade de chou (kopūstų) ou de betteraves rouges (burokas).

Côté soupes, on notera la soupe de chou (raugintų kopūstų sriuba), qui rivalise avec la soupe aux pois (žirnių sriuba) ou celle à la betterave(burokėlių sriuba).

Côté plats de résistance, côtelettes de porc (kepsnys), grillées ou panées, veau (veršiena), paupiettes (zrazy), langue de bœuf (liežuvis), brochettes à la caucasienne (šašlykas) composent les plats toujours servis avec des patates bouillies ou des galettes grillées arrosées de crème aigre (blynai).

Ils ont même des plats conçus uniquement à partir de pommes de terre : saucisses (vėdarai), gâteau de pommes de terre (kugelis), mais surtout ces curieux zeppelins (cepelinai) farcis de viande. Pour diversifier, prenez du chou farci à la viande et au riz (balandėliai), ou optez pour les raviolis à la viande et aux champignons (koldūnai).

Il y a aussi les plats de crêpes aux pommes de terre, servis dans nombre de kavinė et petites tavernes : crêpes (ou pancakes) à la viande ou au fromage (bulvinai blynai su mėsa arba su sūriu) ou à la crème (bulvinai blynai su grietine).

Le poisson ne figure que sur quelques menus, et encore, plutôt à la campagne et en bord de mer. En dehors du hareng, on trouve surtout truite (upėtakis), saumon (lašiša) et morue (menkė).

Pour les desserts, il y a de délicieuses petites crêpes (blyneliai) à la banane, aux pommes, à la confiture ou nappées d’un coulis de fruits.

Comme dans les autres pays baltes, la bière est très consommée.
Il y aussi en alcool fort la vodka locale, le gin et le whisky.

Le thé (arbata) peut se boire à toute heure de la journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Madère

madere carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
C’ est le printemps toute l’année sur la côte avec des températures allant de 13 à 20 °C en hiver et de 15 à 26 °C en été.

À l’intérieur de l’île, cependant, il peut parfois faire plus frais l’hiver, et des pluies peuvent survenir brusquement alors qu’au départ le ciel était d’un azur prometteur.

C’est un climat particulièrement clément, tempéré et subtropical, grâce notamment aux effets bénéfiques et régulateurs des alizés et du bras sud du Gulf Stream.

Si le nord de l’île est plus humide et un peu plus froid que le sud, Funchal étant en général ensoleillé toute l’année, il pleut régulièrement mais modérément (environ 60 jours de pluie par an).

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 1h à Funchal.

 

DEVISE
L’euro (€).

On trouve des distributeurs (multibanco) un peu partout sur l’archipel et les cartes de paiement sont acceptées dans la plupart des points de vente, commerces et hôtels.

 

LANGUE
PORTUGAIS et ANGLAIS

  

RELIGION
À majorité catholique.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Le réseau routier est plutôt bien entretenu : des voies rapides (via rápida) ou express (expresso) autour de l’île, et quelques routes sinueuses sur les itinéraires bis, mais rien de bien méchant.
Un permis français est suffisant.

Il existe 4 compagnies de bus pour sillonner l’île. Pas la solution la plus rapide, et peu de liaisons chaque jour, même pour les villes moyennes. Les bus s’arrêtent quasiment tous à Funchal.

Parfois, à plusieurs, pour une visite express de l’île, cela peut être le bon plan.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les restos sont ouverts pour le déjeuner de 13h à 15h, et pour le dîner de 19h à 23h.
Les magasins sont ouverts le matin, du lundi au vendredi, de 9h à 13h, et l’après-midi de 15h à 19h, parfois 20h. Attention, fermés les samedi après-midi et dimanche.

 

TELEPHONE
De la France vers Madère : 00 + 351 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De Madère vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Depuis juin 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
Les potages madériens sont particulièrement savoureux. La sopa de tomate, cuisinée avec de l’oignon, garnie de croûtons et d’un œuf poché, est une valeur sûre.
À l’intérieur de l’île, la sopa de pào, « soupe de pain », était le plat de résistance des travailleurs ; il faut imaginer un mélange de blé, de citrouille, de patate douce, de pomme de terre, avec des haricots secs et de la viande de porc.
De même, la sopa de castanha, soupe à la châtaigne, spécialité de la région de Curral das Freiras, où l’on ajoute aux châtaignes des pommes de terre, des patates douces, des haricots secs et de la viande de porc.

On retrouve des plats portugais tel que le caldo verde, soupe au chou de luxe. Puis l’incontournable bacalhau, c’est-à-dire la morue accommodée de multiples façons.

Le frango, c’est-à-dire le poulet, se savoure piri-piri, simplement grillé, ou no churrasco, plus noble quand il passe sur les braises.
L’oignon et la tomate sont roi dans la cuisine de Madère.

L’espetada est le mets le plus traditionnel. Il s’agit de griller de la viande de bœuf sur des braises parfumées au laurier.

Côté fruits de mer les lulas (calamars) sont grillées en brochette avec de l’oignon et du poivron. En ce qui concerne les poulpes ou pieuvres, sous le nom de polvo, on est surpris par leurs saveurs délicates et leurs textures douces.

L’espada est le poisson star de Madère. Il est accompagné de riz arrosé avec le beurre de cuisson.

Il existe aussi des préparations locales comme le milho cozido, sorte de purée à base de farine de maïs, à laquelle on ajoute, au choix, du thym, de l’ail ou du bacon à la mode anglaise.
Ou encore le milho frito : à la purée de maïs on ajoute du chou cuit et finement haché.

Suivant les saisons Madère dispose d’une grande variété de fruits.

Côté dessert, il y a des spécialités tel que :
Les queijadas de Madeira, petits gâteaux à base de fromage blanc, d’œufs, de beurre et de sucre
Les panquecas de abobora sont de délicieux pancakes de potiron.
Le pudim de maracuja est un pudding très spécial pour lequel on utilise six œufs entiers, de l’écorce d’orange râpée, du lait de maracuja (fruit de la passion) et beaucoup de sucre pour caraméliser.
Et il y a le bolo de mel, notre préféré. On l’appelle pudiquement « gâteau de miel ».

Côté boisson goûtez au vin de madère, la bière locale, l’aguardente, pour les amateurs d’alcool fort,
Enfin, le café peut être consommé tout au long de la journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Lettonie

lettonie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte d'identité (pour un séjour de moins de 3 mois).

  

CLIMAT
Aux abords de la côte, l'influence de la mer Baltique adoucit les extrêmes continentaux : il ne fait ainsi pas trop froid l'hiver (une moyenne de - 4 °C en janvier), ni trop chaud l'été. Riga est quand même sous la neige de mi-décembre à mi-mars.

À l’intérieur des terres, le climat est plus continental donc très froid en hiver et très chaud en été.

Quelle que soit la saison, l'humidité est au rendez-vous : il peut pleuvoir une semaine d'affilée en été... Le plus souvent, heureusement, on profite des très longues journées (18h de lumière à la fin juin).
L'hiver débarque avec sa neige dès novembre. En décembre, le jour se lève à 9h et se couche dès 15h. Entre fin mars et début avril, c'est la fonte des neiges, qui rend les rues boueuses.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 1h à Riga.

 

DEVISE
L’euro (€)

On trouve des distributeurs dans toute la ville, accessibles 24h/24, ainsi que dans certains hôtels et sites touristiques.
Les cartes de paiement sont acceptées dans les hôtels (sauf parfois les moins chers et les AJ) et quasiment dans tous les restaurants et magasins. Prévoir du liquide pour les cantines locales et les petits musées.

 

LANGUE
LETTON

 

RELIGION
À majorité luthérien.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

Boire de l’eau en bouteille car pas toujours potable.

 

TRANSPORT
Le bus, très économique, est de loin le moyen de transport le plus efficace pour voyager en Lettonie. Chaque destination est desservie au moins une fois par jour depuis Riga ; liaisons fréquentes avec les plus grandes villes.
Les express (E) sont rapides et confortables ; les omnibus s’arrêtent dans tous les villages et prennent un temps fou, mais sont moins chers.

Le train est aussi un moyen de transport peu cher à l’intérieur du pays, mais il est lent, plutôt inconfortable (banquettes en bois) et dessert assez peu de lignes grande distance.

Si vous prévoyez un voyage itinérant, réservez une voiture soit auprès d’une grande compagnie avant le départ (plus sûr mais plus cher), soit auprès d’une compagnie locale sur place (à l’inverse...).
Les routes sont en bon état et il n’y a aucune difficulté particulière pour conduire.
Les abords de Riga peuvent être pas mal embouteillés aux heures de pointe, prévoyez large si vous avez un avion à prendre.
Il est obligatoire de rouler tous feux allumés, même en pleine journée.
Un permis français est suffisant.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

 

TELEPHONE
De la France vers la Lettonie : 00 + 371 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Lettonie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On peut utiliser son propre téléphone portable en Lettonie avec les options « Europe » et « Monde ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger ainsi que sur les tarifs.

 

CUISINE
Les habitudes culinaires locales sont fortement influencées par les traditions germaniques, avec aussi quelques touches russes et polonaises.
Les restorāns dénotent un service chic, mais beaucoup de Lettons leur préfèrent les krogs (tavernes) et autres krodziņš,), moins chers et plus conviviaux.

Les hors-d'œuvre empruntés aux voisins russes, les pīrāgi (chaussons fourrés au bacon ou aux légumes) et les pelmeņi (sortes de raviolis) peuvent être excellents, tout comme les blinis (pankūkas), accompagnés de jambon, de fromage
Les poissons marinés ou fumés sont tendres à souhait. Le hareng (siļķe) est souvent servi avec des oignons émincés, des pommes de terre et une touche de crème aigre. Le saumon salé (laša) n'est pas mal, l'anguille (zutis) non plus.
Les soupes (zupas) apparaissent souvent sur les menus, à l'instar de la hapukapa à la choucroute ou les soupes de mouton aux légumes.
Sans oublier l’indétrônable soupe de betterave froide, parsemée d’aneth (saltibarsciai).

Le Letton est un mangeur de viande, et surtout de porc, souvent cuisiné à l'allemande en escalope panée (karbonāde) ou à la caucasienne en šašlik, des brochettes au feu de bois. Le poulet (putnu gaļas) peut être fumé, le bœuf (liellopu gaļas) est généralement préparé en steak, aux oignons.

Côté poissons, toutes les espèces de l'est et du nord de l'Europe sont au rendez-vous : saumon (lasis), truite (forele), esturgeon (store), très gras, carpe (karpas), anguille.

Impossible pour un Letton de concevoir un repas sans dessert.
Les baies accompagnent le ķīselis, un porridge d'avoine, ou sont préparées en tartes.
Optez également pour les crêpes (bliny). À essayer à l'occasion : le biguzis, un gâteau de pain noir au miel et aux baies.

Les cafés ferment tôt (vers 18h), mais les pubs à l’occidentale et les krogs(tavernes) restent souvent ouverts jusque tard.
La bière est très consommée chez les lettons.
Une boisson locale plus forte le balsam noir, une liqueur similaire à la Vana Tallinn estonienne, est distillée à partir de plantes, d’épices, de fleurs et de racines.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Londres

 

Surnommée la « ville-monde », Londres s'appuie sur une réalité avec les cultures de ses immigrants, véritables moteurs de la cité. Elle conserve tout de même la quintessence de l'âme britannique avec ses célèbres taxis noirs, ses bus rouges impériaux ou ses bâtiments emblématiques que sont Westminster, Tower Bridge ou, plus récemment, le London Eye, dont les silhouettes se reflètent sur les eaux troubles de la Tamise.

Londres bus rue angleterre royaume uni monplanvoyagelondres horloge big ben pont tamise angleterre royaume uni monplanvoyage

C’est une ville très étalée donc je vous conseille d’utiliser les transports en commun si vous ne voulez pas vous épuiser.

Commencer par l’East End de Londres avec les quartiers de Shoreditch, Brick Lane et le vieux marché de Spitafields.
Le petit monde de Banksy s’ouvre alors à vous en pénétrant dans Bricklane, aux façades en briques, fréquemment marquées par de géantes fresques murales, en perpétuel renouvellement. C’est le quartier artistique et branché où vous découvrirez ses looks excentriques et sa créativité.. Il est limitrophe à la City de Londres, réputé pour ses marchés, ses looks excentriques et sa créativité.
C’est le lieu de prédilection pour le Street art mais aussi pour ses cuisines du monde.
Flâner également dans le Old Spitafields Market, qui est incroyable pour chiner des vêtements vintages, des livres, cartes anciennes, et toutes sortes d’antiquités.

londres covent garden marche angleterre royaume uni monplanvoyagelondres shoreditch street art angleterre royaume uni monplanvoyage

Plus au Nord, découvrez Camden town avec ses magasins d’antiquités, ses arcades et ses échoppes culinaires le long du canal. Très agréable aux beaux jours !

londres camden town canal angleterre royaume uni monplanvoyagelondres camden town boutique shop angleterre royaume uni monplanvoyage

A l’ouest de la ville, le quartier de Notting Hill et ses belles maisons victoriennes, l’immense marché antique de Portobello et ses grands parcs tel que Kensington gardens ou Hyde park pour se balader ou pour faire un pique-nique en été.

londres notting hill quartier maisons angleterre royaume uni monplanvoyage londres kensington parc angleterre royaume uni monplanvoyage

Le centre de Londres avec Oxford street et ses grandes enseignes est consacré au shopping. Si vous êtes en famille, n’hésitez pas à aller à Hamleys le temple du jouet.
À Covent Garden, promenez-vous sous les halles de verre. Vous avez de nombreux restaurants, stands d’artisanat et boutiques. Vous verrez aussi de nombreux artistes de rue y faire leur show.

londres oxford street angleterre royaume uni monplanvoyagelondres covent garden marche angleterre royaume uni monplanvoyage

Autre ambiance Soho, quartier chinois de Londres pour changer d’atmosphère !

londres soho angleterre royaume uni monplanvoyage

Bien sûr, Londres est réputé également pour ses musées donc allez faire un tour du côté de la Tate Modern, du British Museum mais aussi si vous êtes en famille le Musée d’Histoire Naturelle qui est très ludique.
Un incontournable pour la première fois à Londres est la relève de la garde tous les matins à 11h devant le Buckingham Palace.

londres garde angleterre royaume uni monplanvoyage

Pour les familles, vous avez des visites organisées autour de la thématique Harry Potter et les lieux de tournage.

Autre époque et ambiance, la visite à pied de Londres au travers de son histoire, de sa culture et de ses légendes. Puis direction les salles de guerre de Churchill. Ici, vous découvrirez les histoires du personnel qui a passé des milliers d’heures de travail et de sommeil à partir de 1938 au Cabinet War Rooms.

londres culture potter angleterre royaume uni monplanvoyage

Donc cette étape dans la capitale Britannique sera riche en culture et atmosphère pour petits et grands.

Madrid

Madrid, ville de la « movida » en espagnol est une capitale animée où les habitants aiment se retrouver lors « d’une vuelta » à l’extérieur pour échanger et prendre un verre.
Donc pour profiter de cette atmosphère, je vous conseille de loger dans le quartier Latina car il est central et vous pourrez vous rendre dans les différents lieux à pied très facilement.

latina quartier madrid espagne monplanvoyage

Commencer votre visite par la Plaza Mayor, la place la plus emblématique de Madrid. Elle est de forme rectangulaire, avec ses multiples fenêtres et façades colorées. Vous pourrez y déjeuner en contrebas dans l’une des nombreuses échoppes où autrefois les hommes de la noblesse y rencontraient leur maitresse.

place mayor madrid espagne monplanvoyage

Puis allez aller à la Plaza de la Villa, l’une des plus vieilles places de Madrid où se trouvent trois édifices datant du 15 au 18ème siècle.
Enfin la Plaza Santa Ana est la place la plus populaire de Madrid où vous trouverez le théâtre espagnol qui est d’ailleurs le plus ancien d’Espagne mais également l’atmosphère locale madrilène.

Les 2 musées incontournables à faire à Madrid sont le musée du Prado où vous découvrirez les chefs-d'œuvre des principales écoles d'art européen du XVIe au XIXe siècle et le musée de la Reina Sofia, dédié à l’art espagnol. Il renferme une superbe collection des trois principaux artistes espagnols du XXème siècle : Pablo Picasso, Salvador Dalí et Joan Miró.

madrid prado musee espgane monplanvoyage madrid reina sofia musee espagne monplanvoyage

Profitez après les musées pour faire une balade dans le Parc del Retiro, le poumon vert de Madrid. De nombreux locaux y vont pour se balader et s’y prélasser.

madrid retiro parc espagne monplanvoyage

Pour découvrir un Madrid décalé et plus bohème, je vous conseille d’aller à Malasaña. Ce quartier regorge de petits restaurants, de boutiques et de nombreux artistes.
Si vous avez le temps, je vous conseille le marché du Rastro, qui est le marché aux puces le plus populaire de Madrid et le plus grand de Madrid. . C’est le rendez-vous incontournable des promeneurs du dimanche.

madrid rastro marche espagne monplanvoyage

Enfin, un city-break à Madrid doit s’accompagner d’un city-break culinaire en découvrant les tapas et les spécialités de la capitale. La coutume veut que l’on déguste quelques tapas dans un premier lieu puis que l’on change d’endroit et ainsi de suite jusqu’à être repu.
L’ambiance y est très conviviale.
Cette dernière expérience vous donnera envie de revenir dans cette ville très attachante.

madrid tapas bar espagne monplanvoyagemadrid bar cuisine espagne monplanvoyage

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
75, rue de Richelieu
75002 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France